Accueil / fr-ch > Notions de ponçage > Dispersion électrostatique

Dispersion électrostatique

Dans le cas de la fabrication d'abrasifs appliqués (par ex. rouleaux abrasifs, bandes abrasives, papier abrasif, etc.), des grains abrasifs sont dispersés sur un support, puis ils sont fixés sur ce support à l'aide de colle et de vernis de finition. Dans le cas d'abrasifs haut de gamme notamment, le procédé de dispersion électrostatique est employé pour ce faire.

Dans le cadre de ce procédé de dispersion, les grains abrasifs ne s'écoulent pas par en haut sur le support, mais ils sont attirés vers le haut par une tension électrique (50 kV) dans la zone de dispersion de la ligne de production, pénétrant ainsi dans la colle appliquée sur le support. En raison de la distribution des masses et de l'accélération, les grains abrasifs s'alignent automatiquement en vol, de telle manière qu'ils entrent en contact avec le support verticalement et avec l'extrémité la plus épaisse en avant et se fixent ainsi dans la colle.
L'extrémité la plus obtuse des grains abrasifs étant ainsi toujours enfoncée dans la colle, tandis que l'extrémité pointue est toujours tournée vers la face polie, ce procédé de diffusion permet d'obtenir un produit extrêmement agressif dès le début et ponçant avec un enlèvement de matière important.

Klingspor utilise le procédé de diffusion électrostatique pour tous les abrasifs appliqués à partir d'une granulométrie P30 et inférieure.


Retour aux notions de ponçage
Parcourir les notions de ponçage