Accueil / fr-fr > Notions de ponçage > Distribution

Distribution

Pour les abrasifs appliqués, le terme Distribution, ou Type de distribution ou Densité de distribution, désigne la densité à laquelle le grain abrasif est appliqué sur le support. On distingue 3 modes de distribution :

Distribution serrée : le support est quasiment intégralement recouvert de grains abrasifs. La grande quantité de pointes de grains utilisées dans ce type de distribution permet un enlèvement de matière important et une durée de vie importante de l'abrasif. Une distribution serrée est typique des produits abrasifs utilisés pour l'usinage des métaux.

Distribution semi-ouverte : le support est recouvert de grains abrasifs à 70 - 80 % env. L'espace intermédiaire entre les différentes pointes de grains permet l'évacuation des chutes de meulage. Une distribution semi-ouverte est typique des applications avec un enlèvement de matière important, par ex. le ponçage de vernis, de plastiques et de métaux non-ferreux.

Distribution ouverte : le support est recouvert de grains abrasifs à 50 - 70 % env. Le plus grand dégagement entre les grains abrasifs présenté par cette distribution réduit l'encrassement et permet l'évacuation des copeaux d'usinage de la zone traitée. Une distribution ouverte est typiquement utilisée pour les abrasifs destinés à l'usinage du bois et autres matières à copeaux longs, qui encrasseraient l'abrasif trop rapidement en présence d'une distribution plus serrée.

En outre, la densité de distribution peut également exercer une influence sur l'agressivité d'un abrasif et sur la finesse de la surface poncée.

Pression =Force/Surface (p = F/A),

Dans le cas d'un abrasif à distribution ouverte, la force appliquée se répartit sur moins de pointes de grains que dans le cas d'une distribution serrée. Par conséquent, le grain pénètre plus profondément et l'enlèvement est plus important. D'un autre côté, dans le cas d'une distribution serrée avec un grand nombre de pointes de grains utilisées, la force exercée sur chaque grain est naturellement plus faible ; le grain ne pénètre pas aussi profondément et la surface poncée est plus fine.


Retour aux notions de ponçage
Parcourir les notions de ponçage